L'INSTITUT DE
   RECHERCHES INTERNATIONALES D'ENSEIGNEMENT ET D'APPRENTISSAGE

 Projets



  1. Recherches concernant le cerveau
  2. DaF (L'allemand comme langue étrangère) et recherches générales au sujet des
      enquêtes concernant la recherche scientifique des langues
  3. L'holisme (des processus d'apprentissage p.ex. la musicothérapie)
  4. L'enseignement de connaissances
  5. Enseigner et apprendre avec succès
  6. Dysfonctionnements d'apprentissage
  7. Éducation pour les adultes
  8. Musique
  9. EQ (intelligence émotionnelle et Executive Quality)
10. Développement concernant le secteur universitaire et au sujet des écoles (de caractère
      quasi-universitaires)
11. Méthodes d'enseignement et d'apprentissage de manière peu conventionnelles (NLP,
       suggestopédie, etc.)
12. Science au sujet de la traduction
 
 

Top


1. Recherches concernant le cerveau

   (Neuropathologie, Endocrinologie, Psychoneuroendocrinologie)

Les recherches du type mentionné s'occupent d'une sorte de schéma de branchement concernant le sujet de l'esprit et de la psyche du cerveau, pour lequel le cervelet n'est que le prototype. En s'imaginant cela, on peut mieux comprendre l'influence réciproque et la coordination des couches du cerveau.
Des mots-clés importants sont:
· les méthodes et les buts des recherches en matière de la recherche cérébrale

· l'organisation de la capacité réceptive                                                                          le cerveau
· des terrains "vides"
· des terrains "d'association"
· le cerveau - "un ordinateur biologique"?
· la portée d'une mémoire
· les trois types de la mémoire
· le mécanisme d'esclavage inconscient
· le principe d'appétance et d'aversion
· le subconscient
· oublier - refouler
· des sentiments
· l'aggression
· le terrain psychosomatique
· les hormones
· la sexualité
· les drogues, les comprimés, des médicaments psychopharmacoliques
· des dépendances (toxomanies, etc.)
· la volonté

Top



2.  DaF (L'allemand comme langue étrangére) et recherches générales au sujet des
          enquêtes concernant la recherche scientifique

"L'allemand comme langue étrangère" (Il y a aussi des pays qui utilisent le terme de "Deuxième Langue", etc.) a été fondé en 1974 en RFA, et, à partir de ce moment, a fait carrière d'une manière étonnante dans le monde entier. Même dans les pays les plus éloignés, pays à peine connus, on enseigne, sous forme d'apprentissage, le "DaF" aux universités.
Voici une sélection de mots-clés importants:
· l'allemand est une langue étrangère (même pour bien des germanophones)
· Il faut bien distinguer la matière d'enseignement du "DaF" de l'étude de la langue et de la
  culture germaniques
· les études du "DaF" ne se font qu'à condition que chaque étudiant qui fréquente une
  université germanophone sache parler l'allemand assez couramment et qu'il possède de
  bonnes connaissances d'allemand
· introduction du PNDS (Proof of an adequate knowledge of German, un examen
  permettant d’établier le niveau des connaissances en allemand, un examen de acreditación
  de conocimientos de alemán).
· le droit d'accès aux études universitaires
· évaluation des connaissances de la langue en question
· des cours d'enseignement de langues
· des cours préparatifs
· des cours d'enseignement de linguistique accompagnés par des études spéciales
· la science de linguistique mise en pratique

Les recherches concernant l'enseignement des langues: L'exploration au sujet des conditions, les méthodes et  les résultats de la procédure d'apprentissage en acquérant les langues de premier ou de deuxième ordre. En considerant tout cela, il va de soi que les procédures d'enseignement, les dicussions - concernant les conceptions du but de l'apprentissage - et les procédures d'évaluation doivent avoir la priorité absolue.

Top



3.   L'holisme (des processus d'apprentissage p.ex. la thérapie de musique)

Hofstadter se sert des images d'Escher pour illuminer la musique de Bach, de même la plénitude d'idées dans le domaine des sujets si différents comme la logique, la biologie, la psychologie, la physique, le boudhisme de genre "Zen", les mathématiques, la neurologie; c'est pour éclaicir l'un des plus grands mystères des sciences modernes: notre incapacité de comprendre la nature de notre pensée (paradoxes classiques).
La réalité qui nous entoure prend toujours un caractère interdisciplinaire, par conséquent: pourquoi la couper en morceaux? - Pour qu'on puisse mieux classifier facilement? - Un exemple, entre d'autres, c'est la musicothérapie; comme c'est déjà caractérisé par son nom, la dite thérapie se sert de la musique; ici, il ya des aspects du genre physiologique, psychologique, sociologique et de la psychologie "freudienne".
Des mots-clés importants sont:
· aux universités, l'interdisciplinarité normative
· des méthodes expressément choisies pour les modèles d'enseignement
· développer des projets, des concepts de formation
· motiver la coopération
· la vérification et la fixation des résultats et le contrôle d'efficacité
· individualiser une "meta-méthode"
· des sujets scolaires aptes à être combinés à la psychothérapie, la thérapie dite
  "caractèrielle", des exercices de détente, des expériences par le moyen des images dites
  "catathymes", par des sentences du caractère autosuggestif, la kinesithérapie, des drames,
  en créant des sculptures, le "Farblicht", etc.

Top



4.   L'enseignement de connaissances

Des mots-clés importants sont:
· des connaissances "subjectives" à l'opposé des connaissances "objectives"
· l'orientation des produits à l'opposé de l'orientation des processus
· la psychologie de mémoire opposée à la psychologie de la connaissance
· modifier au lieu de "pontifier"
· des solutions trouvées par la personne elle-même, au lieu de solutions données par les
  experts
· la théorie dérivée de la pratique
· de la pluralité vers le systématique
· méditer des connaissances
· analyser des connaissances
· transférer des informations à l'aide des questions
· agir selon des instructions basées sur l'activité
· juger à la base des arguments
· conceptions d'apprentissage basées sur la psychologie de connaissances

Top



5. Enseigner et apprendre avec succès

Des mots-clés importants sont:
· enseignement interdisciplinaire
· des connaissances basées sur les résultats de la psychologie d'apprentissage
· procédés divers de l'enseignement comme
· le brainstorming
· mind mapping
· e-learning et e-teaching
· résoudre des problèmes
· acquérir des informations en prenant des notes
· acquérir des connaissances
· club littéraire
· modération
· présenter
· regarder, considérer, observer
· faire vivre par imagination
· faire la conversation
· jeux de rôles
· exercice en utilisant la répétition
· mise en pratique par images et par l'action
· interpréter

Top



6. Dysfonctionnements d'apprentissage

Il y a quatre sortes d'anomalies en la dite matière:
A. dysfonctionnements causés par des facteurs scolaires
B. anomalies dûes aux situations familiales peu favorables et anomalies hors de portée
     de l'école
C. anomalies conditionées par la particularité individuelle, par le trait distinctif de l'enfant
D. dysfonctionnements dûs aux difficultés sur le plan éducatif
Des mots-clés importants sont:
· NILD (une aide parmi tant d'autres)
· déficits au sujet d'orthographe et la capacité de lire (LRS)
· dyslexie
· légasthénie
· dyscalculie
· perturbations au sujet de la perception
· pertubations de la capacité de percevoir
· problèmes concernant l'apprentissage
· ADD
· ADHD
· POS

Top



7.  Éducation pour adultes

Des mots-clés importants sont:
· l'andragogie
· la gérontologie
· l'enseignement secondaire
· formation des adultes par la science
· l'armée-milice: "en Suisse, c'est la plus grande institution qui s'occupe de la formation des
  adultes" (Wittmann)
· la formation des femmes
· le désir d'épanouissement personnel
· la réintroduction de la culture générale
· apprendre à agir selon de la situation actuelle
· la formation permanente

Top



8. Musique

La musique a toujours existé. Et dans toutes les civilisations connues, on fait appel à la musique pour des motifs religieux, spirituels, guerriers ou autres. Mais pourquoi existe-t-elle ? Est-ce un simple jeu de l'esprit, au même titre que les cartes ou les échecs ?

Isabelle Peretz, professeure-chercheuse au département de psychologie de l'Université de Montréal, pense au contraire qu'elle répond à un besoin biologique chez l'être humain. Si l'on considère que tout ce qui est inutile pour la survie de l'humain n'a pas été retenu au cours de l'évolution, on peut conclure que la permanence de la musique constitue une première preuve de sa nécessité.

Mais ce n'est pas tout. Les travaux de recherche d'Isabelle Peretz ont clairement démontré que le cerveau humain renferme une zone de perception spécifiquement reliée à la musique. « Le fait qu'on retrouve dans le cerveau des mécanismes et des régions spécialisés pour la musique nous amène à penser que la musique répondrait véritablement à un besoin biologique », dit la chercheuse.

Isabelle Peretz a aussi mis en évidence l'existence de deux mécanismes distincts impliqués dans la perception de la musique : l'un traiterait les aspects émotionnels de la musique, l'autre, ses aspects cognitifs - la reconnaissance, l'identification ou la mémorisation d'un air, par exemple. En d'autres mots, notre réponse émotionnelle à la musique n'impliquerait pas les mêmes circuits cérébraux que notre réponse cognitive.

Pour en arriver à ces conclusions, elle a travaillé avec des paramètres bien précis, soit le tempo (rapide/lent) et le mode (majeur/mineur). On sait qu'un tempo rapide et le mode majeur sont généralement associés à la gaieté alors qu'un tempo lent et le mode mineur évoquent la tristesse. Or, la chercheuse a remarqué qu'une dame ayant subi une lésion dans la région auditive du cerveau était incapable de reconnaître ou de mémoriser quelque mélodie que ce soit mais qu'elle en percevait l'émotion. Plus précisément, cette dame pouvait déceler la gaieté ou la tristesse d'une mélodie et déterminer le tempo et le mode, mais elle était incapable de reconnaître un air qu'on lui faisait entendre deux fois de suite ou de détecter la présence d'une note discordante.

Notre cerveau percevrait donc la musique de deux façons, sur le plan émotionnel et sur le plan cognitif, en utilisant des réseaux neurologiques distincts. « Tous ceux qui ont fait des études dans ce domaine jusqu'à maintenant, précise la chercheuse, ont considéré la musique comme un langage non verbal possédant des règles strictes qu'on peut manipuler, changer, modifier. Ce qui est nouveau dans mes recherches, c'est de changer de perspective et de voir la musique comme un langage qui communique et induit des émotions. »


Top



9.   EQ (intelligence émotionnelle et Executive Quality)

En 1995, Goleman, en publiant son livre "Emotional intelligence", a voulu exprimer en même temps le terme d'"EQ" au sens d'"intelligence basée sur l'émotion", contrairement au "QI", le soi-disant "quotient intellectuel". 
À peu près en même temps, Nellen a développé - à l'insu que le livre mentionné avait déjà écrit -  un programme "EQ".Celui-ci a pour but la possibilité de "prendre les mesures", c.à.d. de sonder les capacités du personnel d'encadrement. De là le terme "Executice Quality". Il s'agit ici d'une méthode d'évaluation externe concernant des cadres, avec tous les avantages présentés par l'objectivité. De cette manière, des problèmes peu transparents sont laissés à l'écart, même ceux qui vont se poser dans un proche ou un lointain avenir.
La méthode peut aussi présenter chaque individu en comparaison avec d'autres personnes interrogées; cela se fait en représentant les dires d'une personne; ces dires on les transforme en images de la personne en question. Des "porte-folios" élaborés, enfin, sont même capable de prendre en compte quelques "facteurs d'incertitude" (au moins pour un nombre restreint). De cette façon, le programme est bien apte à aider le client, d'une manière approfondie en prenant ses dispositions.

Top



10.  Développement concernant le secteur universitaire et au sujet des écoles (de
            caractère quasi-universitaires)

Ce point a été ajouté aux autres matières, parce que Nellen a fait des études à ce sujet depuis 25 ans; il a dû constater qu'on fait toujours les mêmes fautes. C'est pourquoi nous avons - pour ainsi dire - un "mandat" concernant la soi-disante "réformite" de la Ville de Bâle et de la Suisse entière.
Des mots-clés importants sont:
· apprendre en considérant les fautes souvent répétées
· nouvelles formes d'apprentissage
· l'entraînement concernant des méthodes
· le management concernant les innovations
· la formation des cadres pédagogiques
· le soin et l'entretien des réseaux de la région
· des programmes qui visent aux qualifications nécessaires
· une nouvelle orientation de la formation des enseignements du secteur universitaire et
  quasi-universitaire
· une nouvelle orientation de la formation des enseignants
· une nouvelle orientation du perfectionnement des enseignants
· des systèmes de façon vraiment claire pour les "entraîneurs" pédagogiques
· un management de bonne qualité (Kaizen etc.)
· développer la qualité sur le secteur pédagogique


Top



11. Méthodes d'enseignement et d'apprentissage de manière peu conventionnelles (NLP,
           suggestopédie, etc.)

Des axiomes du type NLP se fondent principalement sur les deux hypothèses qui suivent:
A. les humains réagissent sur l'illustration, et non sur la réalité extérieure.
B. l'esprit et le corps font partie du même système cybernétique et s'influencent également.

Les intentions du NLP:
A. améliorer la compréhension individuelle au sujet des processus de communication
B. affinement de la perception
C. aider les collaborateurs en améliorant leurs motivations
D. développer la propre personnalité
E. explication accélérée des conflits pour les déescaler
F. développer la capacité de faire - pendant la conversation - la différence entre la sphère du
     contenu et de celle de la forme
G. développer la capacité sur le plan du rapport, c.à.d. savoir comment "chercher quelqu'un
     là où il se trouve le voyant dans la situation actuelle"
H. la découverte et la réalisation d'un but individuel
I.   faire prendre conscience des capacités qu'on n'a pas connues avant
J. en prendre connaissance et apprendre les possibilités d'intervenir en cas de conflits

Fédérations internationales: INLPTA et Society of NLP

La suggestopédie ("Superlearning")

La suggestopédie se définit comme suit: C'est une nouvelle méthode d'enseignement des langues étrangères. Elle se sert du fait de l'assymétrie des deux hémisphères du cerveau en mettant à l'épreuve d'accrocher les deux parties du cerveau:
 

hémispère gauche

Langue (langage)
- grammaire
- notions verbales
- force motrice (langue)
- l'analyse linguistique
- la production d'une langue
 
 

Analyse des détails
 
 

Le temps
Les problèmes arithmétiques

La logique

hémisphère droite

Langue
- mots
- idées concrètes
- la capacité de s'exprimer/l'intonation/reconnaissance vocale
- compréhension communicative
- intentions de parler

Chanter
Gestes / Mimique
Reconnaissance de visages
Formes / Tailles
La situation totale
La compétence sociale
L'espace
Les problèmes géométriques

L'émotion

Des mots-clés importants sont:
· comment s'exprimer de façon non-verbale?
· comment se servir de la musique (la musique et sa maîtrise)
· comment utiliser les possibilités de se détendre?
· des formes d'interaction
· les ondes du l'électro-encéphalogramme (E.E.G.): delta (1-3,5 Hz), théta (4-7 Hz),
  alpha 1(7,5-9 Hz)-, alpha 2 (9,5-12,5 Hz), bêta 1 (13-18 Hz), bêta 2 (18,5-31,5 Hz)

D'autres méthodes d'enseignement et d'apprentissage de manière peu conventionnelles:

· Prime Reading
· la méthode du Davis
· l'hypnotisme
· le soin spirituel
· la suggestion hypnotique
· "ONE BRAIN correction"
· la pédadogie médicale
· des méthodes psychanalytiques
· la psychologie différentielle
· des méthodes psychocathartiques
· la psychotechnique
· la psychologie "freudienne"
  etc......

Top



12. Science au sujet de la traduction

Les sciences de traduction (qu'on appelle aussi les sciences de "translations") se rapportent aux processus de transmission d'une information émanant d'une langue (de départ) à une autre (langue d'arrivée). Ici, tout dépend de la forme de la langue cible qui doit correspondre au mieux à la langue d'origine. Les traductions ne se font qu'à condition que les langues en question possèdent la qualité d'être traduite (plus ou moins), c.à.d. que tous les contenus peuvent être exprimés également.
Des mots-clés importantssont:                            Académie française
· le déterminisme linguistique
· l'hypothèse du type "Sapir-Whorf"
· la variabilité, la polysémie et le caractère flou de la signification sémantique d'un mot
· la traduction à l'aide de machines
· interpréter
· les problèmes de l'interférence
· langues vivantes                                                      6800 langues vivantes
· langues mortes

Top